La Commémoration du débarquement des troupes confédérées aura lieu le jeudi 1er juin 2017 à 17h45 au Port Noir.
hug transfusion 

 

Les données du problème sont simples. Transfuser c’est apporter des cellules du sang (globules rouges pour le transport de l’oxygène des poumons aux tissus, et plaquettes pour prévenir et arrêter le saignement), ou le liquide de celui-ci (le plasma), aux malades qui en ont besoin.

 

Souvent, en cas de manque de l’un ou plusieurs de ces composants dans le sang d’un malade, la transfusion est indispensable, étant le meilleur (voire unique) moyen de compenser ce manque. Or, malgré une intense recherche, la fabrication de ces produits en conditions de la pratique transfusionnelle n’est pas encore au point, et nous devons donc toujours les préparer grâce à des dons (volontaires, bénévoles et non rémunérés) de sang (total, ou l’une de ses fractions).

 

dondusang

Chaque année, le Centre de transfusion sanguine (CTS) des HUG peut établir sa production de produits à transfuser sur environ 15'000 dons de sang. Il s’appuie pour cela sur environ 12'000 donneurs réguliers. Ce n’est pas rien et nous devons remercier ces donneurs généreux et fidèles encore et toujours ; nous nous efforçons de les accueillir au mieux.

 

Mais cela ne représente que quelques pourcents de la population en âge de donner.
Ces dons ne sont malheureusement pas suffisants pour couvrir l’intégralité des besoins cantonaux. Le grand complexe hospitalo-universitaire suisse que sont les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), constitue dans le canton l’utilisateur principal, mais non exclusif, des produits pour transfusion. En effet c’est une des missions des HUG de prendre en charge des malades avec situations complexes, qui peuvent avoir besoin d’un important soutien transfusionnel, parfois pendant plusieurs semaines voire toute leur vie (voir tableau).

 

Chaque année, environ 20'000 unités de produits sanguins sont utilisées dans le canton de Genève. Pour répondre à ces besoins et remplacer les personnes qui cessent de donner, le CTS doit recruter 3'000 nouveaux donneurs par an. Depuis des années les besoins cantonaux dépassent de 25% environ la production locale, et nous devons donc recourir à la solidarité cantonale.

 

Le CTS de Genève fait partie du dispositif suisse de transfusion, organisé par Transfusion Suisse – Croix Rouge Suisse (aller voir leur beau site !). Il suit la réglementation en vigueur dans le pays.

 

Alors venez donner votre sang ! Nous avons besoin de vous. Parlez-en aussi à votre entourage. Il y a des collectes extérieures aux HUG, aux Vieux Grenadiers, mais aussi dans les communes et de grandes entreprises, et l’université. Il y a les locaux du site Cluse – Roseraie des HUG.

 

Allez sur le site des HUG www.dondusang.ch, renseignez-vous sur les horaires et les conditions pour pouvoir donner, téléphonez pour connaître les besoins et l’affluence au CTS des HUG… Ainsi vous ne perdrez pas de temps. Préparez utilement l’entretien confidentiel avec un-e professionnel-le de santé, qui est le préalable indispensable au don, pour la sécurité des malades transfusés comme pour celle des généreux donneurs.

 

Lisez « Don de sang : vrai ou faux ? » www.planetesante.ch

 

Puis-je donner mon sang? www.dondusang.ch

Téléchargez la brochure d'information aux nouveaux donneurs de sang !

Découvrez aussi le don de cellules souches du sang à travers l'histoire de Fanny et John

 

 

Exemples de situations médicales qui ne seraient pas correctement traitées sans transfusion

Chirurgies lourdes (dans les domaines cardiovasculaire, hépatique, osseux,…) et urgences des polytraumatisés

Hémorragies aiguës importantes (accouchements compliqués, lésions digestives,…)

Maladies héréditaires des globules rouges

Maladies de la moelle osseuse, qui l’empêchent de fabriquer les cellules du sang en nombre suffisant
(par exemple il faut chaque jour la production de 100 milliards de plaquettes chez l’adulte pour remplacer celles qui meurent de vieillesse)